dimanche 11 mars 2018

Thème 2 - Chap. 2 : Energies et sols : 2 enjeux contemporains

Chapitre 2 : Le sol : un patrimoine fragile nécessaire à l'agriculture.

Pour satisfaire les besoins alimentaires de l’humanité, l’Homme utilise à son profit la photosynthèse en transformant les écosystèmes en agrosystèmes. On estime que l'Homme prélève près de 25% de la production primaire mondiale. Si la population atteind les 9 milliards d'humains, elle devra atteindre 35%.




1/ Les enjeux de l'agriculture.
Pb: Quelles sont les conditions nécessaires à une agriculture durable?

a - Les enjeux environnementaux : les sols, l'eau et la biodiversité naturelle.
L’agriculture a besoin pour cela de sols cultivables et d’eau : deux ressources très inégalement réparties à la surface de la planète (selon les climats), fragiles (pollution) et disponibles en quantités limitées (réservoirs limités).
Les terrains cultivés entre en concurrence avec les écosystèmes naturels et la biodiversité.

b - Deux productions agricoles en concurrence : nourriture et énergie.
La biomasse végétale produite par l’agriculture est une source de nourriture mais aussi une source de combustibles (bois) ou d’agrocarburants par la production d'huiles végétales et la fermentation alcoolique de sucres. Les surfaces de ces deux productions agricoles entrent en concurrence.

Bilan : Malgré la croissance démographique, l'eau agricole et les terres cultivables ne devraient pas manquer, mais cette évolution doit se faire sous certaines conditions : 
- gérer les ressources inégalement réparties en eau et en sol,
- préserver ces ressources contre les pollutions et leur dégradation,
- préserver la biodiversité des écosystèmes et des espèces
- faire des choix sur les productions agricoles : énergétiques ou alimentaires.


2/ Le sol : un patrimoine durable?
Pb: Comment se forme un sol? Comment se dégrade-t-il lors de son utlisation?

a - La lente formation des sols
Un sol résulte d’une longue interaction entre les roches et la biosphère, conditionnée par la présence d’eau (hydrosphère) et la température (atmosphère).
L'altération par l'eau atmosphérique de la roche mère du sous-sol fournie des sels minéraux (ions) et des argiles. La décomposition de la MO morte par les organismes du sol, produits des acides humiques (humus) et des ions. L'association des argiles et de l'humus forment des complexe argilo-humiques (CAH) qui jouent un rôle dans la rétention des ions et de l'eau et donc la fertilité des sols.
Un sol est lent à se former : plusieurs milliers d'années.
Les sols sont inégalement répartis à la surface de la planète : selon les climats (eau, température, production primaire) et la nature de la roche mère (roche calcaire, volcanique ou granitique).
Formation d'un sol

Origine des argiles du sol

Rôle du complexe argilo-humique (C.A.H.)

b - La fragilité des sols.
Les sols sont facilement dégradés :
- érosion hydrique des terres nues après déforestation ou récolte.
- destructuration du sols par les labours ou la destruction de la faune.
- rétention des polluants (traitements (Cu), métaux lourds (Pb))
et souvent détournés de leur fonction biologique :
- urbanisation,
- réseau routier, parking.

La gestion des sols est un enjeu majeur pour l’humanité.

Données pour la France


BILAN :
Le sol se forme à l'interface des enveloppes terrestres.